Home » Traitements

Traitements

 

Fécondation In Vitro (FIV/ICSI)

 

Le traitement in vitro est une méthode de reproduction médicalement assistée consistant à inséminer artificiellement des ovules en laboratoire. On procède à une stimulation hormonale des ovaires de la patiente, afin qu’ils produisent plusieurs ovocytes dans un seul cycle. Ensuite nous surveillerons avec précision la manière dont le corps réagit à la stimulation, à travers des échographies et des tests sanguins réguliers.

 

Quand les ovocytes ont atteint leur maturité parfaite, ils sont prélevés. La ponction des ovocytes est réalisée sous sédation légère et dure environ 20 minutes. Ils sont ensuite portés en laboratoire pour la prochaine étape: la fécondation. Dans le même temps, l'échantillon de sperme est préparé à cet escient. Pour la fécondation elle-même, il existe plusieurs techniques :

 

Au-delà de la fécondation in vitro (FIV) dans laquelle les ovules et les spermatozoïdes sont placés pendant plusieurs heures ensemble dans un incubateur et s’y unissent, il existe aussi l'ICSI. A l’aide d’un microscope, cette technique consiste à injecter un spermatozoïde directement dans l'ovule. Le lendemain, les biologistes sont capables de déterminer le nombre réel d'ovules fécondés. Les embryons ainsi obtenus restent ensuite trois à cinq jours sous observation dans le laboratoire avant d'être retournés à l'utérus.

 

Ce transfert n'est pas douloureux, et aucune mesure spéciale n'est nécessaire. Après la période de repos d'environ 15 minutes, le patient peut quitter la clinique et vivre une vie normale. Les embryons non transférés peuvent être vitrifiés, bien sûr.

L’ovodonation – le don d’ovules

 

Lorsqu’une grossesse tant  désirée s’avère impossible à cause d’une qualité insuffisante des ovocytes, le don d'ovules est une perspective sérieuse, que vous soyez mariée, conjointe ou célibataire. Il peut y avoir plusieurs raisons à la qualité insuffisante des ovocytes : l’âge, un traitement passé de chimiothérapie, et autres. L’ovodonation peut alors s’avérer une aide substantielle.

 

La donation est absolument anonyme en Espagne, c’est-à-dire que les patients ne connaitront pas l'identité de la donneuse, et celle-ci ne saura rien sur les destinataires.

Les donneuses d’ovules sont généralement des jeunes femmes entre 18 et 30 ans. Leur attribution se base sur la compatibilité de leur groupe sanguin à celui des patients, et sur leur ressemblance physique extérieure.

Voici maintenant les détails du processus de ce traitement.

 

En parallèle avec la stimulation de la donneuse, la patiente réceptrice doit suivre une préparation à la réception des embryons.

Quand les ovocytes de la donneuse sont au juste point de maturité et qu’ils sont prélevés, on procède à leur fertilisation avec l’échantillon de sperme prélevé chez le patient ou dans la banque de la clinique.

 

Le développement des embryons ainsi obtenus est ensuite observé en laboratoire pendant 3-5 - jours, et sont ensuite transférés dans l'utérus de la patiente.

 

Le transfert lui-même n'est pas douloureux, et il n'y a pas de mesures spéciales nécessaires. Après un léger repos d'environ 15 minutes, les patients peuvent quitter l'hôpital et vivre une vie normale. Les embryons non transférés peuvent assurément être vitrifiés.

 

Nous indiquerons alors une date précise pour le test de grossesse, qui généralement est efficace 12 jours après le transfert. Ce test doit être sanguin, car c’est l'hormone HCG qui détermine la grossesse.

Banque du sperme

 

Lorsque la grossesse tant désirée ne se réalise pas à cause d’une qualité insuffisante du sperme, recourir à une donation de sperme doit être envisagé. La clinique collabore avec diverses banques de sperme où les échantillons peuvent être demandés même dans l’urgence. Ceux-ci sont toujours vitrifiés.

 

Le don de sperme en Espagne est totalement anonyme, c’est-à-dire que le patient ne saura jamais l'identité du donneur, et le donneur ne connaitra jamais le destinataire. L'attribution d'un donneur dépend de la compatibilité des groupes sanguins et de la ressemblance physique extérieure.

Le diagnostic génétique préimplantatoire

 

Cette technique offre la possibilité de vérifier si les embryons sont génétiquement normaux.

 

Si les embryons ont atteint le stade de développement de 6 à 8 cellules, en général au troisième jour de culture, une cellule est prélevée. Cette biopsie cellulaire n’affecte souvent pas la qualité de l’embryon, car ce dernier reprend alors son développement normal.

 

24-48 heures après la biopsie, le résultat obtenu est l'état génétique de l'embryon. Lorsque l'embryon a des chromosomes normaux, il est alors transféré dans l'utérus de la mère.

Don d´embryons

 

Les patients ayant fini leur projet de famille, et qui auraient encore des embryons vitrifiés en clinique, doivent choisir la finalité de ceux-ci. En faire don à la clinique pour d’autres patients est une possibilité parmi d’autres.

 

Le don d’embryons consiste à donner des embryons vitrifiés et décongelés à d’autres couples. L’affectation des embryons se base toujours sur la compatibilité sanguine et la ressemblance extérieure.